Témoignage Emma

TEMOIGNAGE D’EMMA (Avril 2013)

Je m’appelle Emma, j’ai 28 ans et je suis anorexique et boulimique. Je prends conscience aujourd’hui que ma maladie aurait pu me faire mourir. J’ai commencé à contrôler mon alimentation à partir d’une simple réflexion de mon entourage sur mes fesses. J’ai alors décidé de diminuer les portions de nourriture dans mon assiette : quelle jouissance j’éprouvais à monter sur la balance le matin et à voir mes kilos s’envoler ! C’était si simple : j’entreprenais mon chemin vers la mort sans m’en rendre compte. J’étais face à un dilemme : manger et grossir ou ne pas manger et mourir. J’ai trouvé la parade : me faire vomir. Je pouvais tout absorber sans culpabilité. Après quelques années à ce rythme effréné, j’étais épuisée. Les vomissements provoquaient des séquelles qui devenaient difficiles à supporter.

J’ai rejoint un groupe ABA fin 2010. On m’a dit que j’étais malade. J’essaie de l’accepter aujourd’hui, de me rétablir un jour à la fois, en parlant de mon mal de vivre, en agissant pour mon bien , en demandant de l’aide, car toute seule je ne peux pas y arriver. J’ai commencé à poser ma sobriété alimentaire en juin 2012. Il m’a fallu du temps pour cesser de contrôler mon alimentation. Je dis merci pour tout ce que j’ai : pour la vie, pour ce corps dont j’essaie petit à petit de prendre soin en commençant par l’alimenter convenablement. Aujourd’hui, j’ai le corps que je dois avoir, je l’apprivoise un jour à la fois. J’ai envie de profiter de tout ce que ma journée peut m’offrir, je souris à nouveau et je me dis que j’ai toute ma vie devant moi pour me construire en tant que femme.

J’ai changé de cap : je suis une anorexique et boulimique en rétablissement et je vais vers la vie.