Anorexie et boulimie : « Ce n’est pas qu’on ne veut pas arrêter, c’est qu’on n’y arrive pas » (Témoignage sur France Bleu Isère 26/06/18)

France Bleu Isère nous a consacré un reportage « Anorexie et boulimie : « Ce n’est pas qu’on ne veut pas arrêter, c’est qu’on n’y arrive pas» dans le cadre des 10 ans du groupe de Grenoble. Le témoignage de Claire* raconte son expérience et comment l’association ABA, Anorexiques Boulimiques Anonymes, lui a permis de se rétablir et de sortir des obsessions alimentaires.

Pour retrouver l’article associé, cliquez ici.

Propos recueillis par Aurélie Berland et Nicolas Crozel.

Quelques extraits du témoignage

« J’ai commencé par arrêter de m’alimenter, et puis à un moment donné ça s’est transformé en crise de boulimie, je ne pouvais plus m’arrêter de manger, jusqu’à me faire vomir ».

« J’ai eu l’impression qu’il fallait que je sois quelqu’un d’autre, que j’ai une image parfaite vis-à-vis des autres ».

« Dans l’association on ne parle pas de guérison, on parle de rétablissement, aujourd’hui je n’ai plus d’obsessions alimentaires, je peux manger ce que je veux, avec qui je veux, quand je veux, donc participer à des repas de famille, à des soirées sans que ça me pose des soucis, je n’ai plus les obsessions alimentaires que j’avais avant ».

« Moi ce que j’ai trouvé dans l’association ABA c’est un endroit où je pouvais parler de ça, je n’osais pas du tout en parler à l’extérieur, et avec des gens qui vivaient la même chose que moi, et eux étaient capables de mettre des mots sur ce que moi je ressentais, moi je n’étais pas capable de le faire ».